Logiciel immobilier

visuel evaluation immobilier

Enfin un outil d'estimation immobilière gratuit et fiable "PATRIM"

Immobilier : l’administration fiscale s’ouvre au grand public avec "Patrim", la base de données des transactions immobilières est, depuis le 1er mai, accessible gratuitement à tous ceux qui le souhaitent. Cet immense répertoire recèle une mine d’informations particulièrement intéressantes pour avoir une idée du prix d’un bien immobilier situé dans un lieu précis.

 

UNE VERITABLE MINE D’OR POUR LES AGENCES IMMOBILIERES

Un lancement très discret pour l'estimation immobilière gratuite

Patrim a été développé par l’administration fiscale en toute confidentialité en fin d’année 2013 et consiste en un service sur internet  d’aide à l’estimation des biens immobiliers. Sa création était ainsi passée presque inaperçue et, depuis ce 1er mai ce sont tous les acquéreurs et vendeurs qui peuvent le consulter. Ouvert désormais au grand public, ses données concernent toutes les transactions effectives et signées.

Une estimation facilitée avec la localisation précise du bien

De nombreuses informations particulièrement utiles aux propriétaires désireux de vendre leur bien, sont donc maintenant à leur disposition, tels que le type de bien, son adresse, son étage, l’année de sa construction. Mais également sa composition détaillée avec le nombre de pièces, la surface, sa date et son prix de vente. Des renseignements qui remontent à cinq années en arrière. Avec tous ces éléments, les vendeurs peuvent alors estimer la valeur de leur bien en tenant compte du marché du même quartier pour en fixer le prix de vente. Très utile pour tous ceux qui ne souhaitent pas faire appel à un professionnel de l’immobilier.
Les acquéreurs, quant à eux, peuvent se faire une idée des prix pratiqués sur les transactions récentes du quartier qu’ils envisagent. Un gain de temps pour ces futurs acheteurs et la possibilité de mieux évaluer leur projet.

 

DES INFORMATIONS GRATUITES ET ANONYMES

Protégé contre le détournement

L’administration fiscale a tenu à se prémunir contre les entreprises qui pourraient être tentées de collecter ces données aux fins de revente, en les rendant totalement anonymes. C’est également un accès réglementé à 50 consultations par trimestre qui est instauré, soit 200 accès par an.

 

Un Logiciel immobilier avec une destination élargie

Patrim est un logiciel immobilier qui a été mis en place à l’origine en vue d’aider les particuliers à connaître l’assiette de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ainsi que les droits de donation et de succession. Un outil qui permettait également d’évaluer un bien immobilier en cas d’expropriation ou de contrôle fiscal.
Le secteur de l’immobilier a, au fil des années, pris une grande place dans le budget des familles, ce qui a motivé l’administration à permettre l’accès à ces données à tous les Français, futurs vendeurs ou acquéreurs.

 

Un logiciel full web en ligne facile et rapide

Pour accéder au logiciel immobilier Patrim il suffit de se connecter sur le portail impots.gouv.fr puis d’aller sur son espace personnel. Les conditions générales d’utilisation doivent être validées ainsi que préciser le motif de cette consultation. C’est alors que le vendeur ou l’acquéreur désireux de connaître les prix pratiqués dans un secteur donné, peut définir ses critères de recherches en indiquant les particularités du bien et le périmètre qu’il souhaite sur une période ne pouvant dépasser 37 mois.
Cette sélection lui donne alors accès à une liste détaillée des différentes ventes correspondantes.

 

LES PROFESSIONNELS SONT RESERVES

Une visite réelle reste préférable

Certes, si les particuliers accueillent avec satisfaction cette mise à leur disposition de données facilitant l’estimation de leur bien, les professionnels de l’immobilier sont moins enthousiastes. Ils étaient d’ailleurs déjà septiques dès le développement de Patrim, quant à sa pertinence, considérant que même si les données ainsi recensées permettent une estimation, la visite physique d’un bien est toujours préférable.


Des paramètres non pris en compte

Un autre critère de réserve pour les agents et experts immobiliers, concerne le risque d’une estimation erronée. Il en est ainsi des travaux, servitudes et autres spécificités dont ne tient pas compte cette base de données. Tous s’accordant à dire que pour être en mesure de donner un prix juste à un bien, quel qu’il soit, il est indispensable de se rendre sur place.

 

CONNECTEZ-VOUS ET ESTIMEZ GRATUITEMENT

Vous munir de vos identifiants impots.gouv.fr (numéro fiscal et mot de passe)

Aide à l'estimation des biens immobiliers dans le cadre d'une déclaration d'ISF ou de succession, d'un acte de donation ou d'une procédure administrative (contrôle fiscal, expropriation), de la vente ou l'acquisition potentielle d'un bien immobilier ou pour le calcul des aides au logement.

Attention :
Patrim ne couvre pas encore les ventes de biens situés en Alsace-Moselle et à Mayotte.

Plus d'infos sur "PATRIM" CLIQUEZ SUR LE BOUTON ACCEDER AU SIMULATEUR : CLIQUEZ ICI

 

Quelle règlementation pour les annonces immobilières

Quelle règlementation pour les annonces immobilières ?

Nombreux sont les agents immobiliers qui, depuis l’arrêté du 10 janvier dernier qui entrera en vigueur le 1er avril prochain, s’interrogent sur les mentions à porter ou non dans la rédaction de leurs annonces en vente ou en location.


QUELLES MENTIONS POUR LES ANNONCES DE VENTE ?

Une confusion en ce qui concerne les honoraires à charge du vendeur

L’arrêté dont il s’agit comporte dans sa rédaction, quelques ambiguïtés, notamment concernant la mention ou non dans les annonces de vente, de la part des honoraires à la seule charge du vendeur. En effet le texte mentionne « le prix de vente ne peut en aucun cas inclure la part des honoraires à la charge du vendeur ». Par suite, il semblerait à premier vue, qu’il ne soit pas autorisé d’indiquer le prix de vente en y incluant la commission du professionnel, mais uniquement de mentionner le prix de vente net vendeur. Pourtant, la Loi Hoguet stipule que lorsque ces honoraires sont à la charge de l’acquéreur, ces honoraires sont mentionnés. Par suite il semble recommandé de bien indiquer dans le mandat, le prix de vente ainsi que le montant des honoraires afin d’éviter toute confusion ultérieure.
Il est cependant indiqué dans ledit arrêté, que le pourcentage des honoraires qui sont à la charge de l’acheteur, devront être mentionnés sous forme de pourcentage de la valeur du bien vendu. Tout comme, l’annonce comportera l’indication de qui s’acquittera des honoraires.
A contrario, lorsque les honoraires de l’agent immobilier sont répartis entre l’acquéreur et le vendeur, il est impératif de bien les indiquer dans la rédaction de l’annonce.
Ce respect strict des règles se doit d’être tout autant suivi pour les ventes des biens professionnels et commerciaux que pour les biens immobiliers personnels.


Des mentions obligatoires sur les annonces


Il est par contre bien stipulé de manière claire dans l’arrêté du 10 janvier 2017, que le prix de vente d’un bien immobilier doit être bien détaillé dans la rédaction de l’annonce de vente, entre le prix de vente et la partie qui est à la charge de l’acquéreur. Par suite, le prix doit donc être indiqué avec et sans la rémunération de l’agent immobilier. Etant précisé que le prix de vente avec commission du professionnel sera noté plus grand dans ses caractères, que celui ne comportant pas le montant de ses honoraires.


CE QU’IL DOIT ETRE INDIQUE DANS LES ANNONCES DE LOCATION

Tous les frais à la charge du locataire

Une annonce de bien mis en location mentionnera obligatoirement l’intégralité des frais qui seront acquittés par le locataire y compris l’intégralité des frais de l’agent immobilier qui joue, dans cette location, le rôle d’intermédiaire. Ainsi, le libellé de l’annonce indique les frais de visite, de montage du dossier, la rédaction du bail de location ainsi que le prix de l’état des lieux établi à l’entrée dans le logement.


D’autres précisions sont indispensables.

Le professionnel se doit également de noter dans l’annonce de mise en location d’un bien, le prix du loyer par mois sans omettre de noter si c’est le cas, que les charges sont comprises. Ce seront également le montant de la caution à verser dans l’entrée ainsi que le fait que ce bien est meublé ou non.
Ces obligations sont en vigueur également pour les locations de biens immobiliers à usage professionnel ou commercial.
Prenez soin de prendre connaissance de toutes les dispositions de cet arrêté qui entre en vigueur dans quelques jours afin de ne pas être pris au dépourvu une fois le 1er avril arrivé. Il faut donc dès à présente, vérifier le contenu des annonces diffusées afin de s’assurer que toutes les mentions obligatoires y figurent.

 

maison drive fox logiciel immobilier

Drive Fox : le digital peut améliorer l'efficacité des professionnels

Drive Fox : Le Digital peut améliorer l’efficacité des professionnels

Acquérir son logement demande une longue réflexion car il s’agit, sans aucun doute, d’une des décisions les plus engageantes dans une existence. Il semblerait que seules 53% des personnes qui ont entrepris les recherches en vue de l’achat d’un bien immobilier, réalisent cette transaction, quand 19% abandonneraient leur projet et 28% n’auraient pas trouvé ce qu’ils espéraient.

Au cours de ce temps de recherches et de réflexions, internet a un rôle important, car nombreux sont les futurs acquéreurs à consulter des sites immobiliers afin d’y trouver les réponses aux questions qu’ils se posent.

 


MULTIPLIER LES POINTS DE CONTACT

L’agent immobilier doit utiliser le maximum de moyens de communication digitaux pour entrer en relation avec les clients et garder le contact. En effet, les offres sont nombreuses avec les emails, réseaux sociaux, applications pour smartphones … Le souci est que ce contact peut être tout aussi vite rompu qu’il a été créé, d’où la nécessité, de les multiplier pour augmenter les chances de conserver le lien.

De plus, en diffusant sur plusieurs canaux, l’acheteur potentiel pourra, s’il trouve l’agence un peu partout, choisir le canal qu'il affectionne le plus.

C’est ensuite que le professionnel pourra créer un fil rouge en diffusant sur tous les points de contact qu’il aura créé, des promotions, des actualités et proposer de nouveaux biens, susceptibles de convenir aux futurs acquéreurs toujours à l’affût du coup de cœur.

La visibilité est ainsi augmentée et l’impact sur la clientèle puissante car toujours avertie de l’actualité de l’agence qu’elle aura choisie de suivre pour son dynamisme et son renouvellement fréquent.


UNE COMMUNICATION VARIEE

L’agent immobilier doit également se démarquer de toutes les publications qui affluent sur ces supports, sous peine de se voir perdu au milieu d’une masse incessante d’informations. Publier régulièrement et par des moyens différents est une méthode souvent efficace.

Les vidéos sont un bon moyen, très appréciées des utilisateurs des réseaux sociaux entre autres. Elles permettent aux futurs acquéreurs de se projeter plus facilement dans le logement visité par ce biais. Moins statique qu’une photo, la vidéo est vivante et très attractive et le logiciel de transaction Drive Fox exploite ce module en natif.

Les diaporamas sont originaux et faciles à mettre en place, ce peut être une diversification de l’information diffusée. Le message classique n’est pas à oublier pour autant et donne l’opportunité de faire passer une information courte ou de diriger l’internaute vers le site de l’agence.


LES INFORMATIONS SUR LESQUELLES COMMUNIQUER

Il n’est pas nécessaire, voire utile de mettre en avant la marque de l’agence, de quelque nature qu’elle soit. En effet, le futur acquéreur souhaite trouver un professionnel sur lequel il pourra compter pour l’accompagner et le renseigner au mieux tout au long du processus d’achat. Il est donc préférable de mettre en avant et de privilégier ses compétences et ses atouts.

C’est ensuite une description du bien qui doit répondre aux recherches du client, il faut donc être précis sans oublier les avantages du lieu, sa situation géographique, la proximité des commerces, transports… L’internaute poussé par la curiosité et l’intérêt qu’aura suscitée l’annonce, sera plus enclin à s’abonner à la page de l’agent immobilier afin de suivre son actualité.

Et l’humour sera toujours le bienvenu pourvu qu’il soit original mais que l’agent immobilier sache ne pas en abuser. Réaliser des recherches pour l’acquisition de son logement est enthousiasmant au début, mais peut s’avérer décevant, long et fastidieux si l’acquéreur ne trouve pas son bonheur. Un contenu un peu décalé inséré de manière sporadique, le détendra et le dirigera plus facilement vers l’agent qui semble le comprendre.

Le digital est donc un allié important dans la communication de l’agent immobilier et son évolution quasi permanente en font un acteur incontournable de la relation prospect et agent immobilier. Il en va de même pour entretenir de bons contacts avec la clientèle, rapide, efficace, internet est le moyen de communication à ne surtout pas oublier.

Site internet du logiciel drive fox : cliquez-ici

Le développement de logiciel immobilier la démarche

Le développement de logiciel web pour l’immobilier consiste à étudier, concevoir, construire, transformer, mettre au point, maintenir et améliorer un logiciel en collaboration avec des agents immobilier.

Ce travail est effectué par l'éditeurs de logiciels, le services et d'ingénierie informatique , ou des travailleurs indépendants (freelance) .


Un logiciel immobilier full web est créé petit à petit par une équipe d'ingénieurs conformément à un cahier des charges établi par un client demandeur ou une équipe interne.


Le logiciel drive fox est décomposé en différents modules, le chef de projet  ou architecte, se charge de la cohérence de l'ensemble.


Différentes activités permettent de prendre connaissance des attentes de l'usager, la location, les fonds de commerce créer un modèle théorique du logiciel, qui servira de plan de construction, puis construire le logiciel, contrôler son bon fonctionnement et son adéquation au besoin.


La planification et la répartition des travaux permettent d'anticiper le délai et le coût de fabrication.


Une partie importante du développement est la mise au point de tests de non-régression destinés à assurer que l'ajout de nouvelles fonctionnalités ne compromettent pas en aucune façon les anciennes.


Le logiciel drive fox est destiné aux professionnels travaillant en agence ou en réseau, il est accompagné d'une procédure d'installation, d'une procédure de vérification de bonne installation, de documentation (parfois crée automatiquement à partir de commentaires placés à cet effet dans le code source et d'une équipe d'assistance au déploiement et à la maintenance, désignée sous le nom de support.


Outre les travaux d'analyse, de conception, de construction et de tests, une procédure permettra de déterminer si le logiciel peut être considéré comme utilisable.